Le radar « Résonance-N » est un radar cognitif de la nouvelle génération. La société « RÉSONANCE » est concepteur en chef de ce complexe. Le centre de recherche scientifique « RÉSONANCE » fut fondé sur l’ordre du directeur de l’Institut de télécommunication de grande portée (NIIDAR) no 232 du 6 septembre 1991.

En 1993, le Centre de recherche scientifique (NIC) « RÉSONANCE » fut réorganisé en société anonyme « NIC RÉSONANCE », en 1999, il changea sa raison sociale pour « Centre de recherche scientifique « NIIDAR- RÉSONANCE, S.A.» et en 2009, il prit son nom actuel – Centre de recherche scientifique « NIIDAR- RÉSONANCE », S.A. (ZAO NIC « RÉSONANCE »).

Les activités principales du centre sont les recherche-développement et constructions expérimentales pour le Ministère de la défense de la Russie, et notamment, la conception des radars terrestres et aéroportés en bande d’ondes métriques.

Depuis 1992 et jusqu’au présent, le NIC « RÉSONANCE » réalisa avec succès, en tant que fournisseur principal et sous-traitant, 6 travaux R&D et 3 travaux de constructions expérimentales. À l’issue de ces travaux, cinq brevets d’invention sont obtenus. L’entreprise adapta un système de management de la qualité, forma un conseil scientifique et technique. Les résultats des recherches scientifiques conjointes (avec le M.D. de la Russie, Institut A.L.Mintz de Radio, NIIDAR et d’autres institutions) montrèrent que les radars terrestres de nouvelle génération devraient avoir un grand potentiel et être économique en exploitation, présentant un minimum des travaux de conception, construction et de montage. En plus, en fonction des enjeux et de la situation actuelle, ces radars doivent permettre leur transfert et un prompt déploiement sur les nouveaux sites, avoir un potentiel de perfectionnement des performances et offrir un modèle nécessaire dans une gamme des produits standardisés réalisés selon un dossier technique unique mais ayant les différents paramètres principaux. Compte tenu de ces impératifs, une conception des nouveaux radars de veille de grande portée naquit et le principe de la préfabrication des pièces et de l’architecture ouverte y fut appliqué.

Depuis l’an 2002, le NIC « RÉSONANCE » participe à la coopération militaire technique avec les clients étrangers par l’intermédiaire de la société « Rosoboronexport » et négocie les contrats de livraison des radars « Résonance-NE” à l’étranger aussi qu’il fournit les radars déjà commandés.

Les résultats brillants du travail des collectifs des plusieurs entreprises sont ornés de l’or à reflets d’acier damassé ! En décembre 2013, un grand groupe des représentants des entreprises-concepteurs et fabricants des produits militaires reçurent les prix et les diplômes du Service Fédéral de coopération militaire technique. Les meilleurs des meilleurs de l’industrie de la défense reçurent le prix « Idée d’Or ». Parmi ces heureux on compte le collectif de concepteurs du radar efficace de l’alerte précoce des cibles furtives « Résonance-N » (premier prix).

Le prix « Idée d’Or » est instauré par le Service Fédéral de coopération militaire technique et il est remis tout d’abord, à ceux qui ont beaucoup contribué au développement de la technique d’envergure internationale.

Au présent, le radar « Résonance-N » est produit en série pour la défense des frontière nationales aérienne de la Russie et la version « Résonance-NE » est exportée vers les autres pays du monde.

© ZAO NIC «RÉSONANCE», 2020